0

En cas de fièvre, quels médicaments pour mon enfant ?

L’état fébrilité est une réaction de l’organisme face aux infections. Ces maladies sont d’origine bactérienne ou virale. Dans les deux cas, l’enfant pourra présenter des frissons et d’autres symptômes. Face à cette situation, voici quelques médicaments envisageables.

Le paracétamol en tête des médicaments contre la fièvre

Utilisé pour différents problèmes de santé mineurs, le paracétamol est un analgésique doublé d’un antipyrétique. En de termes courants, c’est un antidouleur et un traitement contre la fièvre. La molécule de base se décline en plusieurs présentations, dont le comprimé, le suppositoire ainsi que le sirop. Le dosage est de 60 mg de paracétamol pour un enfant de moins de 6 kg. Il faudra 125 mg entre 6 et 12 kg. 350 mg par jour seront utiles pour les plus de 18 kg.

La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens font partie de la grande famille des fébrifuges. Leurs effets sont palpables en trente minutes et peuvent durer une journée. Cela dit, la prise sera à renouveler toutes les 8 heures si l’état fébrile de votre enfant persiste. Le Voltarene figure parmi les produits les plus courants. Ceci étant, d’autres molécules avec leurs noms commerciaux respectifs existent. Il faudra tout de même faire attention à l’aspirine. Ce médicament ne convient pas aux enfants surtout si les petits ont la varicelle.

Faut-il donner des antibiotiques à l’enfant fiévreux ?

Sachez que la fièvre ne se soigne pas avec un antibiotique. Ce groupe de médicaments s’attaque plutôt à la maladie sous-jacente. A ce point, seules les infections d’origine bactérienne sont traitées par antibiothérapie. Quoi qu’il en soit, les médecins peuvent prescrire un traitement en fonction des symptômes. Il faudra lui faire part des moindres détails. L’organisme se charge tout seul de régler les infections virales. L’état de fébrilité serait même nécessaire pour aider l’organisme à mieux combattre les agents pathogènes.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *