0

Problèmes de peau et stress : qu’en est-il en réalité ?

Il est établi que certaines maladies de la peau sont liées au stress, qu’il soit aigu, c’est-à-dire passager, ou chronique. Comment expliquer la relation entre le stress et l’épiderme ? Et surtout, comment faire pour traiter ces problèmes ? On sait que la peau réagit très vite et parfois très vivement à tout ce que l’on ressent.

Le stress et les maladies de peau

Un entretien d’embauche et notre teint trahit notre crainte, un premier rendez-vous galant et de nouveau, notre peau dévoile nos émotions les plus secrètes. Une peur soudaine, une pression ponctuelle et la peau est la première (ou presque?) à réagir, elle devient rouge, rose, ou pâle, elle présente des boutons, de l’acné. Tout cela montre les liens étroits entre le stress et notre épiderme. D’autres troubles sont également associés au stress. On peut parler du psoriasis, de l’eczéma et de l’herpès. Et à leur tour, ce genre de troubles visibles viennent saper le moral. Le cercle vicieux est alors en place.

Comprendre ces liens

En fait, le système nerveux et la peau proviennent des mêmes tissus lorsqu’on est en état d’embryon. Ce qui explique le lien évident et fort entre l’état mental et l’épiderme. C’est sans doute la raison pour laquelle on dit qu’on a les nerfs à fleur de peau lorsqu’on est énervé ou quand une situation nous échappe. Il est scientifiquement prouvé que le stress modifie l’immunité de notre organisme, et donc de notre peau. Cela est encore plus vrai en cas de stress chronique où le cortisol est abondamment produit. Et c’est ce qui explique le psoriasis, l’eczéma, et les acnés en tous genres. Pour les personnes présentant des prédispositions génétiques, ces problèmes de peau sont encore plus accentués. Donc, le fait d’être soumis à un stress de façon régulière ne peut que nuire à la peau. Celle-ci devient plus vulnérable, plus fragile, avec un ralentissement du renouvellement cellulaire et l’apparition précoce des rides.

Des conséquences néfastes

Il est donc certain que le stress n’est pas bon pour la peau. La peau a du mal à retrouver sa bonne santé, la production de collagène est ralentie. Et, la peau vieillit plus vite lorsqu’on est sous un stress chronique. Ceux qui ont déjà des problèmes de peau, le stress les aggrave encore plus. Parfois même, le stress peut impacter sur le cuir chevelu et force est de constater que de nombreux stressés perdaient beaucoup de cheveux peu de temps après le pic stressant. Autre chose à savoir concernant le stress et les maladies de peau, c’est que le premier favorise la survenue et le développement de ce qu’on appelle dermite séborrhéique. Il s’agit d’une affection bénigne, mais qui touche tout de même plus de 6 millions de personnes en France. Le fait est qu’en cas de stress, la production de sébum s’accroît et la levure qui vit sur notre corps se développe. Ce qui se traduit par des desquamations et des rougeurs. Pour éviter tous ces soucis, il est donc important d’apprendre à mieux faire face au stress. Pour cela, profitez des conseils du site www.debloquer-diaphragme.com. Ceux-ci vous aident à mieux respirer. La respiration est en effet une méthode naturelle et efficace pour calmer rapidement le stress. En sollicitant votre ventre, vous allez débloquer votre diaphragme pour une meilleure oxygénation de votre cerveau et de tout votre organisme. Par conséquent, votre esprit sera rapidement apaisé.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *