0

Quel tensiomètre choisir : le guide

Ceux qui présentent des problèmes de tension artérielle doivent faire particulièrement attention à leur santé. En plus de surveiller leur régime alimentaire, ils doivent également vérifier régulièrement leur tension artérielle. Avoir un tensiomètre à la maison leur permettra de ne plus aller chez le médecin pour ce type de contrôle. Les personnes qui présentent un risque d’hypertension doivent également en avoir un. Oui, mais avec les différents types de tensiomètres proposés sur le marché, on risque fort de ne plus savoir quel matériel acquérir. Cet article se veut d’aider ceux qui veulent se procurer un tensiomètre.

Un tensiomètre manuel : plus spécifique

C’est le premier modèle de tensiomètre. Il se compose d’un brassard et d’une poire équipée d’une molette de décompression.

 

 

Mode d’emploi

On place le brassard autour du bras avant de le gonfler grâce à la poire jusqu’à l’apparition du pouls. On regonfle environ 30 mmHg de plus avant de dégonfler lentement pour lire le résultat qui s’affiche. Bien que ces opérations semblent être simples, dans la pratique, cela n’a rien de facile. L’utilisation des tensiomètres manuels n’est ainsi recommandée qu’aux professionnels de la santé. Bien que les tensiomètres manuels soient moins performants que les modèles électroniques, le recours à ces types d’appareils est incontournable chez les patients souffrant de certaines pathologies.

Les différents modèles disponibles

On trouve deux types de tensiomètres manuels :
– Les tensiomètres manopoires offrent un plus grand confort de lecture des résultats. De plus, ils conviennent à une large catégorie de patient : adulte, enfant et même nourrisson.
– Les tensiomètres manobrassards sont plus faciles à utiliser puisque le mécanisme de mesure est intégré au brassard.

 

Les avantages des modèles manuels

Certes, la lecture de la tension artérielle sur un tensiomètre manuel n’a rien de très simple. Néanmoins, ce modèle d’appareil offre d’autres avantages. En effet, les éléments comme les brassards sont faciles à remplacer en cas d’usure. Par ailleurs, les tensiomètres manuels s’adaptent mieux aux personnes dotées d’une morphologie assez spécifique. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui expliquent pourquoi le personnel de santé préfère ce type d’appareil. Si vous aspirez ainsi au métier d’infirmier ou de médecin, il est mieux d’acquérir un tensiomètre manuel. Vous en aurez besoin tout au long de vos études, de vos années d’internat et de travail au sein d’un cabinet ou d’un hôpital.

Un tensiomètre électronique : pour la simplicité

Avec l’évolution de la technologie, le marché propose aujourd’hui des tensiomètres électroniques. Ils cherchent à pallier la complexité des tensiomètres manuels. Avec ce type d’appareil, même les particuliers peuvent suivre régulièrement leur tension artérielle tout en restant chez eux. Le site https://quel-tensiometre.fr peut vous conseiller sur le choix du matériel. Il est en effet à noter que le tensiomètre électronique se décline en différents modèles.

Les différents modèles disponibles

Les tensiomètres électroniques sont disponibles en deux modèles :
– Le tensiomètre électronique au bras : il est doté d’un boitier de taille variable et d’un écran. Le tout est connecté à un brassard à fermeture. Il convient particulièrement aux utilisateurs âgés puisque leurs écrans sont plus larges, donc plus lisibles.
– Le tensiomètre électronique au poignet : il est constitué d’un boitier d’une taille assez compacte et d’un écran. L’ensemble est ensuite relié à un petit brassard qui se place autour du poignet de l’utilisateur. Contrairement au modèle au bras, le tensiomètre au poignet est plus maniable et plus léger. Pour ceux qui se déplacent très souvent, ce modèle s’avère être très pratique. De plus, il est facile à utiliser, car il suffit de retrousser une manche pour faire la prise de tension.

Les avantages des modèles électroniques

Les tensiomètres électroniques sont appréciés pour leur simplicité. En effet, leur utilisation ne requiert aucune connaissance médicale puisque le gonflage, le dégonflage et la mesure sont entièrement automatiques. Il suffit de placer le brassard et d’attendre le résultat. Contrairement aux tensiomètres manuels, la manière d’enfiler le brassard n’affecte pas le résultat obtenu.
Les résultats affichés par les tensiomètres électroniques sont aussi très fiables. En effet, ces modèles de tensiomètres sont basés sur la méthode de mesure oscillométrique qui est une méthode validée depuis plusieurs dizaines d’années. Il faut néanmoins noter qu’avec certaines pathologies, notamment le rétrécissement vasculaire, il faut laisser le médecin prendre sa tension artérielle. Ce dernier utilisera un tensiomètre adapté. Cette recommandation s’impose aussi aux femmes enceintes et aux personnes présentant une asymétrie tensionnelle.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *