0

Soins en alcoologie : quelle prise en charge ?

La dépendance à l’alcool est une maladie qui demande plus que la simple volonté d’arrêter. L’addiction aux boissons alcooliques doit passer par une phase d’abstinence suivie d’un sevrage sur le long terme. Le tout se déroule sous surveillance médicale. Les soins sont gratuits ou remboursés par l’Assurance maladie.

Les soins gratuits dans un centre CSAPA

Si la dépendance à l’alcool devient pathologique, le buveur peut se rapprocher des Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie. Les CSAPA sont des établissements financés par la Sécurité Sociale. Leur gestion est souvent confiée à des hôpitaux. Certains CSAPA sont gérés par des associations. Dans tous les cas, ces centres apportent leur aide sur plusieurs plans : médical, psychologique ainsi qu’une réinsertion professionnelle.

La prise en charge pour le traitement à l’hôpital

Il est possible de se faire soigner dans un hôpital public pour un problème d’addiction à l’alcool. Le patient peut être admis dans le service gastro-entérologie ou dans une unité de soins en alcoologie en cas de complication. Il est préférable de passer par un médecin de famille. Ce dernier oriente son patient vers un spécialiste, éventuellement un addictologue dans un hôpital. Dans toutes les situations, la Sécurité Sociale couvre 80% des soins. Si la personne a une assurance, cette mutuelle complète les 20% de charge restante.

 

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *